quelles sont les etapes d une expertise incendie

Pourquoi réaliser une expertise incendie ?

Lorsqu’un incendie se déclare au niveau de votre logement, il peut affecter uniquement la surface externe de l’habitat. Mais, il peut aussi s’étendre au mobiliers, ainsi que tous les biens qui se trouvent dans l’enceinte de votre logement. Dans ces cas-là, la première démarche à effectuer, après le sinistre, sera d’effectuer une déclaration de sinistre. Cette dernière doit être réalisée dans un délai ne dépassant pas les 5 jours. Ensuite, en fonction des pertes, et du coût estimé, une expertise incendie sera indispensable. Pour ce faire, votre assurance vous enverra un expert pour faire un état des lieux. Et définir le coût de l’indemnisation, selon l’estimation des dommages prélevés. Cet article vous explique l’ensemble des démarches entourant une expertise incendie.

Les missions de l’expert incendie

Avant son déplacement, l’expert envoyé par votre assurance vous contactera, dans le but de vous prévenir de sa venue. Ce dernier vous demandera aussi de lui présenter un état des pertes. C’est une étape très sérieuse car c’est la clé d’un bon remboursement par la suite. C’est un peu comme faire un constat d’huissier pour le permis de construire. C’est quelque chose qui ne parait pas très important mais qui peut se révéler essentiel si jamais il y a un problème. Par exemple, c’est comme quand il y a eu un départ de feu à la résidence étudiant de Strasbourg, l’expertise incendie à rapidement conclu que le départ de feu était d’origine électrique et les assurances ont rapidement financé la remise en état de la résidence pour les étudiants.

Un expert en incendie est généralement un ingénieur en bâtiment dont la première mission sera de faire un état des lieux. Afin de confirmer que le risque correspond, bel et bien, à celui indiqué dans le contrat. Il faut savoir, qu’en cas de non conformité, des sanctions sont appliquées, tel que la non prise en charge de l’ensemble des frais engendrés par le sinistre. Après avoir confirmer l’adéquation entre la réalité et le contrat, l’expert devra vérifier :

  • Les surfaces énoncer
  • Le nombre de pièces
  • Le coût du mobilier selon les plafonds de garanties
  • L’existence des protections indispensable pour le logement

Après avoir réalisé l’ensemble de ses vérifications, l’expert passera ensuite à la détermination de la ou les causes qui ont conduit à la survenance de sinistres, ainsi que ses nombreuses circonstances. Ensuite, si cette dernière révèle qu’un tiers est responsable de la survenance de l’incendie, l’expert devra alors consigner l’ensemble des responsabilités. Afin de mettre en place un potentiel recours.

Enfin, l’expert devra collecter le bilan ainsi que les justification des pertes. Pour pouvoir arrêter un montant en fonction des préjudices subis. Et, vous présenter une lettre résumant l’ensemble de cette démarche. Afin de la signer, et confirmer votre acceptation.

Les honoraires d’un expert incendie

En fonction du contrat d’assurance dont vous disposez, les honoraires d’un expert peuvent être pris en charge. Il faut savoir qu’il est souvent conseillé de recourir à un expert en incendie, externe, pour vous représenter. Surtout, si l’incendie produit, est de grande envergure. Cependant, avant de l’engager, il sera primordial de vérifier les honoraires exigés dans son contrat. Ces derniers ne doivent pas dépasser les 5% des indemnités que vous allez percevoir.

Cette démarche est essentielle. Car, il ne faut pas oublier que l’expert engagé par l’assureur vas, en premier lieu, favoriser les intérêts de son employeur (à savoir votre compagnie d’assurance).

Par conséquent, engager votre propre expert vous permettra d’être représenter convenablement. De plus, il faut savoir que selon le Code Civil, ce sera à vous de produire les justificatifs confirmant les biens sur lesquels vous demandez réparation.

La rédaction d’une expertise incendie

Dans certains cas, le contrat d’assurance ne prend pas en charge la garantie rétribution de l’expert incendie. Face à cela, ce sera à la victime de l’incendie de rédiger l’état des pertes occasionnées par le sinistre.

Tout d’abord, il faudra réaliser une liste indiquant l’ensemble des mobiliers touchés par l’incendie. Il est souvent conseillé de procéder par pièces. Ensuite, chaque objet devra être accompagné de sa valeur de rachat. Il est souvent conseillé de garder les mobiliers qui ont été détruits qu’en partie. Cela permet de confirmer la véracité de votre expertise.

Mais pour ce qui est des objets qui ont été entièrement détruits, par l’incendie, vous devrez prouver leur existence par des justificatifs (factures, photos, témoignages …etc).

Pour ce qui est des objets qui nécessitent uniquement une remise en état, il faudra se diriger vers les experts concernés (pressing, menuisier) pour demander un devis.

Ensuite, pour la rédaction de l’état des pertes pour le bâtiment, plusieurs devis doivent être établis. Chacun d’eux représente les différentes interventions indispensables pour la reconstruction ou la rénovation du bâtiment. Il faut savoir que si l’incendie est relativement important, la solidité de la construction devra être évaluée par un bureau d’étude ou une entreprise de construction.

Pour conclure, lors de la survenance d’un incendie touchant votre logement, une expertise incendie est indispensable. Elle permet d’évaluer les pertes engendrées par le sinistre. Et le montant indispensable pour l’indemnisation, la reconstruction ou le remplacement des divers pièces / objets.

Retour haut de page