definition du relevé d'architecture

Quel est le but de la réalisation d’un relevé d’architecture ?

Avant d’entreprendre tous travaux de restauration ou de rénovation, il est essentiel de faire appel à un géomètre. Ce dernier aura pour mission de déterminer l’état des lieux d’une bâtisse à travers la mise en place d’un relevé d’architecture. Ce dernier va ensuite être repris soit par l’entreprise chargée du projet, soit par un architecte en fonction des besoins et des envies du propriétaire.

La définition d’un relevé d’architecture

C’est l’architecte qui est responsable de cette mission. Comme on peut le voir sur sa plaque professionnelle en plexiglass à son bureau, il est responsable du relevé d’architecture. C’est une interprétation graphique d’une bâtisse réelle. Il est généralement réalisée lorsque différentes opérations sont prévues sur cette dernière, et qu’aucun autre document ne fournit les informations nécessaires à leur élaboration. Parmi les travaux concernés, on retrouve généralement :

  • La protection ;
  • L’adaptation à des fonctions modernes ;
  • La rénovation ;
  • La conservation.

Par conséquent, le relevé d’architecture est généralement utilisé sur les bâtiments anciens ayant subi des transformations, sans que cela n’ait été répertorié dans un plan. De ce fait, il permettra de retranscrire, avec exactitudes, la configuration des façades, des coupes et des différents détails du bâtiment. Pour ce faire, il sera essentiel d’être munis de :

  • Un décamètre ;
  • Un fil à plomb ;
  • Un mètre ruban ;
  • Une planchette ;
  • Un double mètre rigide ;
  • Un distancemètre.

Ainsi, ces derniers permettront d’avoir les mesures exactes du bâti.

Les étapes du relevé d’architecture

image d'un relevé d'architecture

Un relevé d’architecture réalisé en conformité avec les normes, doit suivre un processus spécifique, réparti en différentes phases. Tout d’abord, l’expert commence par la réalisation du croquis reprenant, à main levé, les coupes, les élévations, les plans, ainsi que les différents détails du bâtiment. En veillant à bien reproduire les proportions. Ensuite, la seconde phase consiste à mesurer, à l’aide de son matériel, le bâtiment. Puis, les inscrire sur son croquis. Enfin, la dernière phase du relevé d’architecture est la réalisation du dessin technique. Ce dernier devra s’appuyer sur les données récoltées sur le terrain. Son relevé servira à tous les corps de métiers qui interviendront ensuite. Ce sera utile aussi bien pour le maçon, que le plombier ou l’électricien.

Le but du relevé d’architecture

Le relevé d’architecture permet de reproduire une bâtisse dans les moindre détails. De ce fait, il aura pour but de déterminer sa valeur. En effet, dans le secteur de l’immobilier, la mise à disposition d’un état des lieux, lors de la vente d’un bien, est essentielle voire obligatoire. En effet, en engageant un géomètre, le propriétaire pourra avoir une estimation réelle de la valeur de son bien. Car, le relevé considérera les structures externes mais aussi internes du bâtiment. Par conséquent, il pourra déterminer si la construction est conforme au plan originel qui lui a été attribué. De cette façon, une comparaison entre les deux éléments sera réalisée pour connaître les travaux qui devront être entrepris pour sa réhabilitation. Face à cela, les charges concernant ces derniers seront prises en compte dans la détermination du prix de vente.

Ensuite, le second but de ce type d’initiative est l’élaboration d’un plan de remise à neuf. En effet, lorsque l’on veut entreprendre des travaux de rénovation, il est indispensable d’avoir connaissance des mesures réelles et exactes du bâtiment. En outre, le relevé d’architecture contient une partie indications et recommandations, qu’il vous sera possible de suivre pour déterminer les travaux de rénovation à entreprendre.

Il faut savoir que lorsque l’on envisage d’élargir un bâtiment, par la division de ses pièces ou l’ajout supplémentaire d’une construction, il est impératif d’engager un expert pour savoir si le projet est réalisable. Afin de parvenir à une telle conclusion, un relevé d’architecture doit être mis en place. C’est une action inévitable, car elle permettra de connaître les mesures exactes de la structure. Ce qui évitera la production de toute erreur qui pourrait altérer la sécurité de la bâtisse, mais aussi des ouvriers.

Enfin, on réalise aussi un relevé d’architecture lorsque l’on désire instaurer un système de sécurité efficace. Étant donné la délicatesse de cette tâche, de multiples dispositions devront être prises. Parmi elle, la connaissance détaillée du terrain (dans ce cas du bâtiment). En effet, pour pouvoir déterminer les points faibles d’une structure, le relevé d’architecture est le meilleur outil. De ce fait, la sécurité sera optimale.

Pour conclure, il faut savoir qu’il est possible de faire soi-même un relevé d’architecture, en ayant les outils nécessaires. Cependant, il faut savoir que ce dernier n’aura aucune valeur juridique.

Meta description :

Un relevé d’architecture est réalisé par un géomètre. Pour ce faire, plusieurs étapes sont mises en place. Il faut savoir que ce document est indispensable pour tout travaux visant à modifier l’aspect d’une construction.

Retour haut de page