a qui vendre sa voiture pour pieces detachees

À qui peut-on vendre sa voiture pour pièces détachées ?

Les propriétaires d’anciens véhicules se trouvent souvent face à un dilemme assez récurrent, soit vendre leur voiture à un bas prix, et encore faudrait-il trouver bon acheteur, ou bien la garder malgré les nombreuses pannes et frais supplémentaires dus aux réparations très coûteuses.

Si vous êtes dans cette situation, il existe cependant une troisième alternative qui pourrait vous satisfaire, avec laquelle vous pouvez récupérer une somme d’argent assez conséquente pour considérer un prochain achat de voiture, et c’est la vente pour pièces détachées, une solution qui pourrait pleinement vous satisfaire pour vous débarrasser de votre épave.

Mais à qui vendre votre ancien véhicule dans ce cas et est-ce vraiment une bonne idée ?

Vendre sa voiture pour pièces détachées à un particulier

Vendre son véhicule pour pièces détachées à un particulier concerne seulement les voitures roulantes selon les termes de la loi en vigueur. Pour ce faire, le vendeur devra accomplir toute la procédure nécessaire, étape par étape, dont la première consiste à remplir le certificat de cession. Par la suite, la vente devra être déclarée dans un délai de deux semaines sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS).

Afin d’éviter toute sorte d’arnaque ou de vice caché liés à la mauvaise foi du vendeur, il est généralement conseillé d’établir un contrat de vente selon les normes, listant l’intégralité des défauts du véhicule qui est concerné par la vente.

Vendre sa voiture pour pièces détachées à une casse auto

Ceci concerne plus les voitures non roulantes et irréparables qui ont été déclarées comme épaves suite à un accident. Dans ce cas précis, le véhicule est soit envovendre voiture pieces detacheesyé à la casse par l’assureur qui se charge d’effectuer la totalité des démarches, ou par le propriétaire lui-même qui devra remettre l’épave à un centre de Véhicule Hors d’Usage (VHU).

La cession payante ou gratuite au niveau de cet établissement sera effectuée selon une démarche simple, il suffit de fournir les documents suivants :

  • la carte grise barrée et signée ;
  • le certificat de cession portant l’adresse du centre de destruction ;
  • le certificat de la situation administrative de la voiture non roulante.

À l’instar de la vente à un simple particulier, la procédure de cession devra être déclarée sous deux semaines par le propriétaire du véhicule. Toutefois, le VHU pourra bien se charger de cette tâche dans la majorité des cas, en remettant à l’automobiliste le certificat de destruction dans tous les cas.

Vendre sa voiture pour pièces détachées à un garage

Cette solution est envisageable dans le cas de figure où la voiture non roulante à vendre n’est pas considérée comme épave au dernier contrôle technique. Par ailleurs, notez que toute voiture de plus de quatre ans devra avoir un PV de contrôle technique datant de moins de six mois.

Néanmoins, il est toujours possible de vendre sa voiture sans PV dans le cadre d’un rachat pour pièces détachées par un concessionnaire ou un garagiste n’exigeant pas obligatoirement de fournir le contrôle technique.

Pour finir, si le propriétaire de la voiture non roulante est un expert en mécanique et qu’il préfère garder son véhicule afin d’utiliser les pièces détachées pour son propre compte sans les vendre, cela est tout  fait possible. Toutefois, ce dernier devra procéder à un retrait de la circulation de la voiture pour éviter toute éventualité d’usurpation de plaque d’immatriculation.

 

Retour haut de page